slum village

Viewing posts tagged slum village

Phat Kat et Guilty Simpson dans le District de Da Bluefunk

Si vous vous demandez ce qui se cache derrière l’appellation Da BlueFunk District cet article vous parle. Tendez l’oreille car la “Selection of innovative artists from eclectic prism of hip hop, jazz, soul, electronic, reggae, funk included most underrated ones”  n’a pas fini de faire parler d’elle.

Après avoir Witness Da Fitness à plusieurs reprises notamment au BlueFunk Apartment ou encore au London Calling auprès d’artistes tels que Black milk ou encore Moka Only, on se sentait comme “obligés” de faire circuler l’info. Les soirées Da Blue Funk c’est cette ambiance intimiste si particulière, c’est le genre d’évent où les barrières entre la foule et l’artiste ne sont plus. Pour cette édition, Phat Kat et Guilty Simpson se chargent d’exporter la mixture originaire de Detroit. Mais qui sont ils au juste?

Le rappeur Guilty Simpson, Byron Simpson de son vrai nom, est né à Détroit (Michigan). Il est membre du collectif The Almighty Dreadnaughtz et fait également partie de la scène hip-hop locale aux côtés d’artistes tels que Slum VillageObie Trice et Proof. Mais c’est en 2001 qu’il est remarqué par le défunt producteur J Dilla. Espérons que Guilty Simpson n’hésitera pas à passer les titres phares de certains projets dont il a le secret tel que Highway Robbery (avec Small Professor). Phat Kat (aka Ronnie Cash) est aussi un rappeur de Detroit qui à également eu l’occasion de travailler avec Jay Dee (Rest in Beats) ainsi que plusieurs autres loustiques de la Motown City. Vous l’aurez compris, le but ici sera de découvrir ce que Detroit à de plus sincère à offrir au niveau du hip hop undergorund  ainsi que de préserver la mémoire du défunt J Dilla. SiKa sera également là en tant que guest pour pimenter la soirée qui s’annonce déjà flambante.

Bref, Beatchronic à signé et vous attend pour ratifier le contrat. À vos agendas donc, la date de votre  prochain eargasm n’est autre que samedi 28 novembre à 21:00 et ça se passera à The Corner.

Phat Kat @ Bravo – 9/05/14

“En mai, fais ce qu’il te plait”. Tout le monde aura été d’accord avec ce dicton vendredi dernier, car c’est bien l’un des artistes les plus proches du défunt génie musical J Dilla qui s’est produit dans la magnifique salle du Bravo. Vous n’y étiez pas ? Beatchronic est là pour vous replonger cette ambiance !

Read More

Clear Soul Forces @ Atelier 210 – 05/03

La nouvelle recrue du prodigieux label hip-hop Fat Beats est venue se présenter mercredi soir au public belge pour présenter son deuxième album Gold PP7. Un titre on ne peut plus évocateur, recréant parfaitement  l’atmosphère dans laquelle baigne notre collectif américain.

Read More

Thundercat, Flako & Lefto – 01/10 @VK*

Après une bonne journée de réflexion suite à cette escapade musicale, il est grand temps de vous en dire plus sur le déroulement de cet événement. Tout a commencé ce mardi 1er octobre en début de soirée… Sortant du métro Comte de Flandres, au beau milieu de la commune de Molenbeek,  je suis tombé sur ma co-équipière et photographe pour BeatChronic alias Vlora… Nous nous sommes ensuite dirigés vers le numéro 76 de la Rue de l’Ecole, l’endroit même où allait se dérouler cette soirée.

Thundercat

19h30, les portes s’ouvrent et un mouvement de personnes se dirige vers une salle rectangulaire plongée dans un mystère et une pénombre intrigante. La soirée avait donc bel et bien commencé avec notre DJ belge Lefto. La lumière y était fort sombre et une animation Vjing en background m’a quelque peu obligé à me rapprocher davantage; c’était une sorte d’oeil qui se transformait en donut (dédicace aux fans de J Dilla). Une animation qui a maintenu mon cerveau en hypnose, mais qui ne m’a surement pas empêché de savourer les nombreuses pépites que celui-ci nous a concoctées. On a pu y entendre le nouveau son du duo new-yorkais “The Underarchievers” (récemment signé sur le label Brainfeeder), Earl Sweatshirt avec Vince Staples & Casey Veggies pour le son “Hive”, la folie de Danny Brown avec “Blunt After Blunt”, une track chilly chill de “Dirg Gerner“, La collab’ de MF Doom x Earl Sweatshirt x Flying Lotus x Thundercat pour la track “Between Villains”, et bien d’autres encore,…

Thundercat 2

20h15, c’est au tour de notre seul et unique Flako de rentrer en scène. Autant vous dire qu’il n’a plus besoin de se faire une réputation, notre musicien a été influencé par 2 grandes villes européennes (Berlin et Londres) où la musique électronique a déjà été poussée dans les limites les plus inimaginables. La première partie de son show fut fort calme et cosmique notamment avec l’aide d’effets que celui-ci a apposé à sa voix tandis que la deuxième partie s’est révélée beaucoup plus dansante et énergique.

[soundcloud id=’62675085′ width=’100%’]

21h, Lefto assure la transition en présentant un second set avec une sélection encore plus enflammée: un extrait de jazz tiré du légendaire album “The Awakening” du  Ahmad Jamal Trio, les perles du rappeur “Jonwayne” signé sur le label “Stones Throw”, la voix soulful de “Minnie Riperton”, le nouveau projet du groupe californien “The Internet”, “Passin Me By” du groupe The Pharcyde, “Keep It On” de Slum Village,…Bref, le public est resté bien réceptif à toutes ces ondes musicales.

Thundercat 3

21h45, il est à présent temps d’accueillir notre super héros foudroyant. Celui-ci est arrivé sur scène avec un tonnerre d’applaudissements, le public était surexcité à l’idée de voir Stephan Burner. Il était accompagné d’un batteur complètement dingue (son solo nous a tous laissés bouche bée) et d’un pianiste avec de nombreux synthés. On a pu assister à de longues instrumentales plus prenantes les unes que les autres. C’était une Apocalypse musicale regroupant des morceaux tels que : For Love I Come (qui est une reprise de George Duke), Oh Sheit It´s X, Lotus And The Jondy,… Lors de leur départ, les fans étaient tellement chauds que le groupe n’a eu d’autre choix que de revenir sur scène pour un dernier morceau.

Et pour finir, nous avons eu droit à un schéma assez classique de fin: les gens qui ramassent les verres par terre pour choper les dernières bières gratuites au bar, les dernières conversations entre amateurs de musique et les ventes de vinyles avec dédicace de Thundercat. Je n’ai pu résister et m’en suis alors offert un, qui s’avérait être le dernier.  Ce résumé, je l’espère, vous aura fait sentir l’ambiance qui régnait pour cette soirée. Mon mot de fin sera de vous dire que la roue tourne et que la chance peut sourire à chacun de vous, il vous suffit juste de la saisir,…

PEACE, UNITY, LOVE & HAVIN’ FUN

Black Milky Wave

Après avoir vu le jour le 14 aout 1983 dans la ville de  Detroit, située dans l’état du Michigan, Curtis Cross alias Black Milk se passionne dès l’adolescence pour le rap et le monde des samples. Véritable Aficionado de la musique, il enchaîne les titres avec les moyens du bord, à savoir une simple boîte à rythme et un karaoké, avant d’acquérir un véritable sampler digne de ce nom (MPC DOMINATION).

Read More