Messer Chups : Du Western en veux-tu? en voilà!
29 Déc 2013

Messer Chups : Du Western en veux-tu? en voilà!

Une envie de voyage? Venez avec moi,

29 Déc 2013

Une envie de voyage? Venez avec moi, je vous emmène tout droit jusqu’en Russie dans le monde du Surf de Messer Chups!

zombiegirlbath

Ce groupe ne vous dit rien? C’est normal, ce n’est pas ce qu’il y a de plus connu. En tout cas pas ici. Mais! Qui dit pas connu ne veut pas dire mauvais, alors je vous invite à découvrir ce petit groupe de Russie qui tend à y faire ses preuves.

Un style… pas deux!

Là pour une fois, nous tombons dans une musique sans bornes et sans détours… qui ne s’arrête jamais! Il n’y a rien à faire, vous pouvez chercher tous les morceaux que vous voulez, vous tombez à chaque fois sur la même chose…( enfin à quelques détails près, ne plongeons pas dans l’excès d’un jugement trop léger). Toujours ce riff de guitare à la western, vous savez, celui légèrement réverbéré se distordant un peu, typique de chez Fender! Bref, rien de nouveau sous le soleil, on le connait ce riff, même avant d’écouter Messer Chups, effectivement, le style dans lequel le groupe s’inscrit existe déjà depuis les années 60 aux USA, et se caractérise par ces riffs aux consonances un peu Western. Parlons de la batterie, tiens! Le riff parfait du surf classique de chez classique et évidemment la basse suit le mouvement, ce serait trop beau si elle se détachait un peu… On a quand même droit de temps en temps à quelques notes sortant d’un synthé crachant véritablement son son…

Mais! en y regardant de plus près, en examinant les clips réalisés par un type sous acide, on se rend compte qu’ils se revendiquent d’être de ce surf américain et pas qu’un peu! Combien de fois peut-on y voir une actrice sortie des années 60 habillée à l’américaine, des panneaux arborant fièrement le nom de “Road 66”, et j’en passe! Le groupe a bien choisi son camp!

Mais! même si par rapport à ce que vous pouvez lire dans votre Webzine préféré ce groupe manque cruellement d’inventivité et ne fait que tourner en rond, la musique qu’il sort de ses instruments accroche et vous donne envie d’écouter plus encore, vous visitez et vous vous perdez dans leur monde sordide. Hé oui, pourquoi vouloir tellement varier de style, vouloir à tout prix compliquer les mesures, alors que 3 instruments bien rodés et mis ensemble sur des riffs simples mais pêchu, ça marche tout aussi bien? Le groupe use du style jusqu’à la corde, trouve à chaque fois de nouvelles variations, de nouvelles ambiances. Ecoutez une fois avec vos sens et vous vous sentirez partir dans des univers à chaque fois différents, vous voyagerez dans l’Amérique profonde, aride et chaude, dans toutes ses histoires et ses légendes.

Brièvement…

ZombieGirl

Ce groupe vient donc de Russie et est composé actuellement de quatre motivés de l’expérimental : Gitarkin à la guitare (Oglev de son prénom) ZombieGirl à la basse, Alexander Belkok à la batterie et Alexander Skortzov à la voix et au synthé quand il y en a. Le groupe ainsi composé joue depuis 1999 et m’a tout l’air de rester motivé à nous servir ce bon vieux Surf bien gras et rudement mené pour quelques années encore!

Allez! J’espère que vous avez apprécié ce petit article, que votre voyage s’est bien passé et que votre retour dans notre musique se fera en douceur! Nous vous remercions d’avoir choisi la compagnie BeatChronic et nous espérons vous revoir motivés et nombreux en 2014! 😉

Leave a comment
More Posts
Comments
Comment