Ben E. King, une légende du rhythm and blues s’est éteinte
08 Mai 2015

Ben E. King, une légende du rhythm and blues s’est éteinte

Faisons une liste des plus grands tubes

08 Mai 2015

Faisons une liste des plus grands tubes du 20e siècle et osez me dire que « Stand By Me » n’y est pas.

Benjamin Earl Nelson, dit Ben E. King, a bel et bien marqué l’histoire du Soul. Né le 28 septembre 1938 à Henderson en Caroline du Nord, le chanteur de rhythm and blues américain est mort le jeudi 30 avril dans le New-Jersey (Etats-Unis) à l’âge de 76 ans.

Le chanteur a évolué au sein de plusieurs groupes avant de débuter une carrière en solo au début des années soixante. C’est dans une église, au sein du choeur de gospel local, que Ben E. King chante dès son plus jeune âge. A ses 9 ans, il déménage avec ses parents pour Harlem à New-York ou il intègre un groupe de doo-wop appelé « The Four B’s ». Il finit par devenir la voix principale des Drifters et se fait remarquer avec les titres « There Goes My Baby » et « Save the Last Dance for Me » qui seront repris par de nombreux autres groupes.

C’est en 1961 que le chanteur signe un contrat solo chez Atlantic Records et adopte définitivement le nom de scène de Ben E. King. La même année, il enregistre « Spanish Harlem » et atteint ainsi le top 10 des classements de vente Pop. Mais c’est seulement après qu’il sort son meilleur titre, qui sera repris par de nombreux artistes, « Stand by me ».

« Stand by me » parle d’un homme amoureux qui n’a pas peur tant que la femme qu’il aime reste contre lui. Les paroles et la musique s’inspirent du chant gospel « Lord Stand By Me ». La chanson est reprise par de nombreux artistes mais obtient un énorme succès en Amérique et dans le reste du monde lorsqu’elle est réinterprétée par Ben E. King.

L’artiste enregistre par la suite cinq albums entre 1961 et 1967, mais le succès ne suit pas crescendo, c’est plutôt l’inverse.

En 1975, Jhon Lennon reprend à son compte « Stand by me » pendant que Ben E. King continue à enregistrer des albums. L’artiste retrouve un succès d’estime avec « Super Natural Thing » qui se détache de son répertoire en se rapprochant plus du disco.

Durant les années 80, le chanteur part en tournée avec son ancien groupe « Drifters » et son plus grand succès revient sur le devant de la scène grâce au film de Rob Reiner du même nom. En 2006, il sort son dernier LP « I’ve been Around ».

En 2008, sa chanson « Stand By Me » est reprise par des artistes de différentes cultures.  C’est la première des nombreuses chansons à avoir été reprises par le groupe Playing For Change . Le titre de Ben E. King  est accompagné par des artistes venant des quatre coins du monde. Le groupe nous rappelle ainsi que la musique a le pouvoir de casser les frontières et de surmonter la distances qui séparent les gens.

Ben E. King ne mettra jamais réellement un terme définitif à sa carrière et son titre « Stand By Me » est encore un classique emblématique de la Soul.

Leave a comment
More Posts
Comments
Comment