Les super-conditions punk rock au Magasin 4
26 Jan 2016

Les super-conditions punk rock au Magasin 4

Ce samedi 23 janvier, le magasin 4

26 Jan 2016

Ce samedi 23 janvier, le magasin 4 nous ouvrait ses portes pour la soirée la plus punk rock de la capitale. On y retrouvait les gars de Fire Me!, Black Sheep, Corbillard et Tim Vantol à l’affiche. 4 groupes pour 8€, c’est cadeau. Du punk, du folk, des bières… On sait comment attirer le client au Magasin 4. On vous en dit plus.

Les Liégeois de Fire Me! lançent la soirée dés 20h30. La jeune formation présente un set court, mais énergique. La formule punk rock par excellence. Difficile cependant de chauffer le public qui n’était pas nombreux et arrivait au compte goutte jusqu’à 21h30. L’heure où débute Black Sheep qui nous claque un set aux petits oignons. Festif, sauvage, violent, ça sonne plus hardcore et la centaine de personnes présentes accroche sans difficulté. Le groupe mouscronnois nous fait passer un bon moment en jettant quelques blagues à trois balles entre ses compos.

Black Sheep © Joseph Havenne

Black Sheep
© Joseph Havenne

22h20 : Corbillard prend le relais. Une présentation un peu plus complète s’impose pour ces quatre spécimens.
Tout d’abord, ça chante français. Ce qui est à souligner puisque le punk rock francophone a toujours eu plus de mal à s’exporter que l’anglophone. Puis, l’efficacité du groupe sur scène passe en majeure partie par le bassiste qui, une fois n’est pas coutume, occupe la place centrale du band. On a d’ailleurs eu l’occasion de le voir jouer avec Skarbone 14, son autre groupe lors du BSF 2015. Un bassiste talentueux secondé par les deux chanteurs/guitaristes, le batteur derrière : le schéma fonctionne parfaitement et la foule s’emporte. Ajoutons que le groupe tournaisien fera une tournée dans l’Europe de l’Est, la Suisse, le Canada et l’Allemagne dans les prochains jours. Rien que ça.

Corbillard © Joseph Havenne

Corbillard
© Joseph Havenne

23h20 : La soirée touche donc déjà à sa fin, dernière prestation très attendue par le public qui, pour la plupart, n’est venu que pour lui… Lui ? Tim Vantol accompagné de ses trois musicos. Contraste intéressant par rapport aux précédents groupes, Vantol est répertorié dans un registre Folk voir même country. L’espace merchandising confirme un peu l’idée.
À l’entame du set, on est impressionné. Tim et ses potes envoient plus punk que certains sons écoutés auparavant. Les Hollandais se sont mis au défi d’adapter leur set au style de la soirée. Le batteur joue un gros rôle dans l’adaptation en travaillant son jeu caisse claire/charley. La voix de Tim reste folk et conviviale.  Défi relevé, la guitare acoustique du leader s’arrête sur le coup de 00h30. Quelle claque ! On regrette de ne pas voir d’autres dates belges à son agenda qui couvrira l’Allemagne au mois de mars.

La soirée est une réussite malgré le début marqué par la faible audience. On en retire tout de même d’excellents jeunes groupes belges à suivre. Notamment Black Sheep qui sera justement ce mercredi au Murmure à Flagey ainsi que ce vendredi, accompagné cette fois de Corbillard, à la Taverne du Théatre à La Louvière.

Leave a comment
More Posts
Comments

Comments are closed.