Interview : Al’Tarba et son “Ladies & Ladies”
26 Nov 2013

Interview : Al’Tarba et son “Ladies & Ladies”

Hier sortait le nouvel EP de Al’Tarba

26 Nov 2013

Hier sortait le nouvel EP de Al’Tarba sous le label Banzai Lab… On a rencontré l’artiste pour l’occasion.
On avait interviewé Smokey Joe & The Kid, mais le label nous réserve bien d’autres surprises. L’EP “Ladies & Ladies”, c’est un tsunami féminin pour le hip-hop abstract, finement orchestré par la main de maître d’Al’Tarba. Paradoxalement, ses samples teintés d’une ambiance obscure amènent un vent de fraîcheur dans ce “trhip-hop” qui est assez délectable. Les morceaux nous portent dans les bas-fonds d’un New-York rongé par le crime où la mafia règne. Mais celle-ci n’est que le pantin du beatmaker et de ses Ladies qui harmonisent à merveille l’atmosphère de la ville…

 – Tout d’abord, parlez-nous un peu de vous. D’où venez-vous, qu’est-ce qui vous a poussé dans le monde (merveilleux) de la musique ?

Je viens de Toulouse, où j’ai grandi jusqu’à mes 21 ans, et aujourd’hui j’habite à Paris dans le 20ième arrondissement… Comme beaucoup je suis dans la musique par le biais de mes parents, je pense qu’il m’ont offert mon premier cd de rap, “Authentique” de NTM à l’époque, je suis pas mal passé par le punk rock et le hardcore aussi !

– Vous avez commencé par des remix en 2007 (?) puis vous vous êtes « envolé de vos propres ailes », qu’est-ce qui a été l’élément déclencheur ?

Pas vraiment que des remix, dès le début je taffais pas mal avec des rappeurs, qu’ils viennent de mon quartier, de la mjc du pont des demoiselles ou des gars que je captais par le biais d’internet… Je sais pas si je me suis “envolé de mes propres ailes” (ahah) mais en tout cas un élément déclencheur a été la sortie de mon premier album “Rap, ultraviolins & beatmaking” , après les auditeurs mais aussi les rappeurs ont calculé doucement à voir qui j’étais dans le petit milieu de l’underground.

– Vous faites principalement des collaborations et votre nouvel album met les Ladies à l’honneur. Etait-ce un choix de faire un album comme ça, ou ça s’est imposé avec le temps et les découvertes de chanteuses hip-hop?

En fait vu que le thème de l’EP est donc les femmes, je me voyais mal faire un skeud sans leur donner la parole, et puis toutes les artistes qui ont participé au EP, je les trouve super talentueuses. Les deux morceaux sont super cools et ce fut un plaisir de collaborer avec elles.

 – Vos live prennent une toute nouvelle tournure puisque vous ne serez bientôt plus seul sur scène… Qui vous accompagnera ?

En fait je n’ai jamais été seul sur scène, j’ai toujours été accompagné de Dj Nix’on qui assure des scratch sur mes beats… La nouveauté c’est qu’a présent nous avons une VJeuse qui assure des envois d’images animées en même temps que la musique.

– Quelles sont vos principales sources d’inspiration pour vos samples ?

Là je ne me fixe aucune limite, longtemps j’ai beaucoup cherché dans les vost de films d’horreur un peu vintage, les trucs italiens des année 70… Y’a une bête de film d’ailleurs sur le sound design et la création du son d’un film d’horreur italien dans les 70’s , “The Barbarian”. Sinon je puise vraiment dans tout, du jazz en passant par le classique , les BO ou le vieux rock progressif..

– Que voulez-vous transmettre avec votre musique ?

J’ai longtemps essayé de faire la musique la plus sombre et sale possible dans mon domaine (ahah), maintenant j’essaie avant tout de raconter des histoires à chaque son, des drôles, des moins drôles , des psychédéliques, des plus terre à terre, j’aime bien exprimer des choses différentes suivant la période de ma vie ou l’humeur…  Et puis en live faire la fête avec les gens quand même aussi héhé !

– On la ressent extrêmement tout au long de l’album, mais d’où vous est venu cette idée d’une ambiance un peu « dirty New-York » ?

J’ai toujours été très influencé par le son New-Yorkais , de Necro en passant par le Wu tang , Non Phixon , le rap de là-bas ou sonnant de ce style m’a fait kiffer dès que je l’ai découvert, c’est donc naturel que ça se retrouve dans ma zik !

-Et finalement, j’ai vu que vous étiez passé à Bruxelles en février au Recyclart. Le retour, c’est pour bientôt ? Même salle ?

Un retour est effectivement prévu, pour ce qui est de la la salle je ne sais pas, mais qu’est-ce que on avait kiffé avec Nix’On notre passage au Recyclart, v’la le délire que c’était héhé !

STAY TUNED !

Facebook : https://www.facebook.com/altarbabeats
Bandcamp :
 https://altarba.bandcamp.com/album/ladies-ladies
Get the EP ! https://itunes.apple.com/fr/album/ladies-and-ladies-ep/id739700560

Crédit photo : Clément Ducourty

Leave a comment
More Posts
Comments
Comment