BeatChronic: la fin d’une ère, place au renouveau
30 Sep 2016

BeatChronic: la fin d’une ère, place au renouveau

Cela fait plus de deux mois que

30 Sep 2016

Cela fait plus de deux mois que l’éditorial de BeatChronic n’a plus donné signe de vie. Certains ne l’ont peut-être pas remarqué mais d’autres se sont sûrement posé la question : « Mais qu’est-il arrivé à l’édito de BC ? » La team BC leur répond aujourd’hui avec le détail exclusif de ses ambitions futures.

Avant ça, un flashback nostalgique s’impose. C’est il y a bientôt 5 ans, le 26 novembre 2011, qu’un jeune idéaliste lance cette idée d’ouverture musicale. Très vite, ses acolytes se joignent à lui et le concept s’implante : Open Your Musical Mind. Un an plus tard, d’autres membres viennent intensifier la croissance du projet. Ainsi, ce qui était au départ un petit blog de jeunots devient une plate-forme multimédia articulée en quatre pôles : l’édito – toujours principal -, l’évent, la radio et l’audiovisuel. Les vagues de recrutement s’enchaînent et Les Apéros BeatChronic s’installent à l’ULB. D’évolutions en évolutions, la radio et l’audiovisuel s’effacent derrière l’édito et l’event devenus les deux moteurs de BC qui se professionnalise et se belgicise peu à peu. De nouveaux esprits font maintenant partie de l’équipe et d’autres s’échappent tout en gardant un œil bienveillant envers BeatChronic. Ainsi se résume en quelques lignes notre chemin parsemé de changements et de réaménagements, certains infimes et d’autres colossaux.

Après 5 ans d’activité-s, l’équipe a fait le point sur sa mission de base et ses moyens pour y arriver. Force est de constater qu’il était de plus en plus difficile de maintenir une cadence et une qualité propres aux webzines que l’on connaît aujourd’hui. Ce qui finissait par desservir notre volonté de mettre en avant les artistes chers à nos cœurs. Parallèlement, en multipliant les événements, l’équipe constate à quel point ils sont efficaces pour satisfaire cette mission principale : révéler les perles musicales au grand jour. C’est donc apparu comme une évidence, les articles ne suffisent plus, il faut aller plus loin et offrir aux artistes plus qu’une simple visibilité virtuelle en les faisant jouer partout dans Bruxelles. C’est pour ces raisons que BeatChronic souhaite mettre en suspens la production éditoriale au profit de la production événementielle. Ainsi, les forces seront recentrées sur les résidences Bloomin’, Les Apéros BeatChronic et les collaborations avec d’autres collectifs. En somme, tout ce qui nous permet de créer la rencontre, le lien, l’ouverture d’esprit, le partage et les échanges concrets qui guident chacun d’entre nous.

A côté de cela, l’équipe continue de travailler sur son premier documentaire : Meet the Beats: Montréal. Doucement mais sûrement, le projet arrive au bout de ses dernières phases comme le mixage son, l’habillage graphique, le générique et le sous titrage. On peut d’ores et déjà annoncer qu’il sera diffusé en partie au Brussels Electronic Marathon le 16 octobre prochain. 

Cette redirection de nos activités traduit aussi l’envie de créer progressivement une vraie plateforme d’accompagnement pour les artistes émergents en Belgique. L’idée étant, dans un premier temps, de gérer leur programmation et leur promotion – et à terme, leurs tournées et leurs sorties physiques. Désormais nous aspirons donc à mettre en place une véritable assistance aux artistes dans lesquels BeatChronic croit dur comme fer.

Bien que l’aventure ne soit pas terminée et soit très loin de l’être, nos remerciements vont à Phong Nguyen, Jordan Tikibenbao Ikalulu, Alexis Lutters, Manon Ngadi, Mathias Chaboteaux, Charline Jans, Yannick De Brouwer,  Anaïs Lefébure, Julien Vanden Busche, Amyn Filali, Elou Bisimwa,  Thomas Van Deursen, Alexendre Mailleux, Gregory Yombo, Alexandre Barbier, Laeticia Claessens, Camille Neyrinck, Maxime Luypaert, Nicolas Decastenaecker, Gabriel Del Castillo, Vlora  Bajraktari, Gabriel Dupras, Fiona Alet, Denis Ledent, Aimé Uwacu,  Léa Rérolle, Alexandre De Geradon,  Alexandre Malef,   Eliott Gutierrez, Nicolaï Sterckmans, Priscilla Lowe, Florence Maton, Camille Loiseau, Thomas Griffet, Alexandre Gubbelmans, Kim Tran, Jeremie Dernier, Victor Outters, Julian Brouillette, Sarah Roulet, Sébastien Libert, Gaëtan Jonette, Sofia Rasquin, Camille Coomans, Denis Seebarun, Cyril BastinLucien Leyh, Nicolas Dykmans, Noemi Grandjean, Maxime Doffagne, Curtis Perrin, Giada Rosatti, Renaud-Selim Sanli, Lynn Buyse, Hilde Di Domenico, Sara Kaoukabi,  Selena Lopreno, Roxane Jossa, Thomas Dochen, Jordan Dressen, Sharina Doni, Yasmina Nejjar et Margaux Scouarnec qui ont fait de l’organisation BeatChronic ce qu’elle est aujourd’hui et, certainement, ce qu’elle sera demain.

Leave a comment
More Posts
Comments

Comments are closed.